altérant


altérant

altérant, ante [ alterɑ̃, ɑ̃t ] adj.
XVIe; de altérer
1Qui donne soif.
2Qui provoque une altération.
⊗ CONTR. (du 1o) Désaltérant.

altérant, altérante adjectif Littéraire. Qui donne soif : Une chaleur altérante.

⇒ALTÉRANT, ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.
I.— Part. prés. de altérer.
II.— Emploi adj. [En parlant d'un inanimé seulement]
A.— Qui modifie, altère l'état, la composition d'une chose (cf. altérer1).
MÉD. [En parlant d'un remède, d'un médicament] Qui produit un changement profond, graduel et le plus souvent avantageux dans l'organisme :
1. Elle [la médication vomitive] doit être aidée par une médication (...) qui modifie la sécrétion bronchique sans être trop sérieusement altérante...
CADET DE GASSICOURT, Traité clinique des maladies de l'enfance, t. 1, 1880-1884, p. 128.
2. La médecine actuelle lève les épaules lorsqu'on lui parle d'Ambroise Paré; elle a beaucoup fait de gorges chaudes aussi lorsqu'on citait le dogme des alchimistes, affirmant que l'or domptait des maux; ce qui n'empêche que maintenant l'on se sert, à doses altérantes, de la limaille et des sels de ce métal.
J.-K. HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 161.
B.— Qui donne soif (cf. altérer2) :
3. Il avait fait très chaud dans le jour, une chaleur lourde, desséchante, altérante; et le capitaine buvait sans y songer, sans s'apercevoir que, peu à peu, une gaieté nouvelle entrait en lui, une certaine joie vive, brûlante, un bonheur d'être, plein de désirs éveillés, d'appétits inconnus, d'attentes indécises.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, La Confession, 1884, pp. 950-951.
4. ... Et j'avais de plus en plus soif... La chaleur aussi c'est un drame... Chercher une place au mois d'août, c'est la chose la plus altérante à cause des escaliers d'abord et puis des appréhensions qui vous sèchent la dalle à chaque tentative... Pendant qu'on poireaute...
L.-F. CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 355.
III.— Emploi subst. [Désigne un inanimé exclusivement]
MÉD. Un altérant. Un remède altérant (cf. supra II A) :
5. L'iode, sous forme d'iodures alcalins, les eaux thermales alcalines, sont considérés comme des altérants humoraux; l'antimoine, le mercure, comme des altérants tissulaires.
Lar. 20e, 1928.
Prononc. :[], fém. [-]. Harrap's 1963 : .
STAT. — Fréq. abs. litt. :37.

altérant, ante [alteʀɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. XVIe; de altérer.
1 Qui donne soif. || Nourriture altérante. || Chaleur altérante.
0 Il avait fait très chaud dans le jour, une chaleur lourde, desséchante, altérante; et le capitaine buvait sans y songer (…)
Maupassant, la Confession, Pl., t. II, p. 219.
2 (1700). Qui provoque une altération, une modification. || Remède altérant. Altératif.N. m. Vx. || Un altérant.
tableau Noms de remèdes.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • altérant — altérant, ante (al té ran, ran t ) adj. 1°   En termes de médecine, qui modifie profondément et graduellement la constitution. L iode est un médicament altérant. 2°   S. m. Un altérant, un médicament altérant. Les altérants. 3°   Qui cause la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • alterant — alteránt adj. m., pl. alteránţi; f. sg. alterántă, pl. alteránte Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  ALTERÁNT, Ă adj. care produce alteraţie. (< fr. altérant) …   Dicționar Român

  • altérant — ALTÉRANT, ANTE. adj. Qui altère, qui cause de la soif. Un ragoût altérant …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alterant — Alterant, [alter]ante. adject. verb. Qui altere, qui cause la soif. Ce ragoust est fort alterant …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Alterant — Al ter*ant, a. [LL. alterans, p. pr.: cf. F. alt[ e]rant.] Altering; gradually changing. Bacon. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alterant — Al ter*ant, n. An alterative. [R.] Chambers. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • alterant — index drug Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • ALTÉRANT — ANTE. adj. Qui altère, qui cause de la soif. Un ragoût altérant.   Il se dit substantivement, en Médecine, de Certains remèdes ou médicaments auxquels on attribue la propriété de produire, à la longue et d une manière insensible, quelque… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • alterant — /awl teuhr euhnt/, adj. 1. causing or producing alteration. n. 2. something that produces alteration. [1620 30; < LL alterant (s. of alterans changing, prp. of alterare), equiv. to alter other + ant ANT] * * * …   Universalium

  • alterant — /ˈɔltərənt/ (say awltuhruhnt), /ˈɒl / (say ol ) adjective 1. producing alteration. 2. Medicine gradually restoring healthy bodily functions. –noun 3. something that causes alteration. 4. Medicine an alterant drug or medicine …   Australian English dictionary